SAS DE BÉNI- DOUALA

UN ADOLESCENT DANS LA TOURMENTE

 

Cet ouvrage autobiographique de 360 pages et plus de 100 photos relate la guerre d’Algérie, dans le détail et dans toute sa cruauté, à Tizi-Hibel, petit village de Grande Kabylie.

L’horreur ne fait que commencer, car, dès cet instant et jusqu’en 1959, Max, jeune adolescent,  assistera aux pires cruautés que cette guerre a charriées avec ses victimes, des hommes, des femmes, mais aussi des enfants.

En 1959, la terreur vide les villages. Il réussit à fuir et arrive à Alger, chez sa tante à Diar El Mahçoul. Il trouve un travail chez M. Conne, expert comptable. Il y reste durant une année. Pendant ce temps, la guerre en Kabylie fait rage et Tizi-Hibel n’est pas épargné.

Rentré d’Alger pour quelques jours au village, le capitaine Oudinot lui refuse l’autorisation de reprendre son travail à Alger et sous prétexte de service militaire, il est engagé d’autorité, par ce dernier, à la SAS (Section Administrative Spéciale) de Béni-Douala.  Il a un peu plus de 17 ans. Il y sera employé pour toutes sortes de travaux de bureau de juin 1960 jusqu’à juillet 1962, fi n de la guerre  d’Algérie.

Dans ce récit, Max DRIDER a convoqué ses souvenirs d’adolescent pour raconter un épisode de son existence qui a marqué à jamais sa vie d’adulte.

Des moments tragiques qui ont fait dans ce secteur, sous le commandement du capitaine Georges Oudinot, plus de 600 victimes.

 

L'ouvrage est au prix est de 18€, hors frais de port, actuellement de 4,38€ pour un exemplaire,

dégressif ensuite  suivant le nombre de livres.

 Pour commander s'adresser directement à l'auteur :

Mas DRIDER,  13, avenue Théodore Charpentier – 91150  ÉTAMPES.
0967230865 ou 0652886193 ou 0695390098
E.Mail: drider.max@orange.fr


 

×